HECTORY


 

12434865_10208158887715111_1335694665_o

 

19H  Place des Chartrons,  un dimanche doux de début décembre, un débat philosophique et musical autour de deux cafés et des couvertures sur les genoux , pendant un peu  plus d’ une  heure j’ai en face de moi Gregory .. du Groupe HECTORY.     

Bonjour Gregory  comment vas tu ? 

Très bien !

Moi je t’ai decouvert en concert privé en mars 2015 chez un de tes amis, dans l’appartement du producteur de ton disque Stephane GILLET pour la sortie du premier EP 4 titres.

Une voiX à la Dominique A, un esprit Gainsbourg, des textes à la Bashung. Un univers très littéraire, poétique, un goût certain pour l’écriture .

Quel  est ton livre de chevet?

Le dernier bouquin qui m’a mis une claque  que j’ai lu c’est Le Désert des tartares, de Dino Buzatti. C’est un livre sur l’attente, la peur, une histoire qui se déroule sur 50 ans .

hectory

Cet  album  » La gloire des faisants » est  reposant, inspirant. Où sont ces plaines qui sont sur la couverture ?

C’est une photo prise dans la Death Valley  par Eric IMBAULT qui a réalisé le  premier clip de Tëte haute , qui lui  a été réalisé dans un autre désert celui des Bardenas en Espagne. et Eric est un peu un homme à multi-talents avec qui j’ai la chance de bosser depuis presque un an maintenant.Il fait des très belles photos, il a fait le clip , toutes les vidéos du groupe. Il fait quasiment parti du groupe.

Où veux tu nous emmener ?

C’est un album où les chanson tournent autour  d’un thème assez noir, sur ces histoires de fin du monde, l’impression d’avancer et de foncer dans un mur qu’on  va se prendre dans la tronche et qu’on continue. C’est un sujet qui m’intéresse et qui  assez fort mais ça me travaille ,et ça me questionne beaucoup.

Pessimiste?

C’est très difficile de ne pas l’être mais  après  je le vis bien au quotidien.

Le pessimisme s’il te permet d’ouvrir les yeux c’est plus de la lucidité.

Je me revendique plus comme un lucide que comme un pessimiste.

Après la lucidité ne pousse pas un optimisme délirant ces temps ci … Il  y a une phrase de Camus, un de mes auteurs de chevet que j’adore :

 » La grandeur de l’homme vient du fait qu’il s’élève sans cesse contre la mort tout en sachant qu’il sera battu par elle  » ..

Il  y a un coté comme ça , combat perdu d’avance ,.Dans mon ancien groupe  c’est une des phrases que j’avais mis en avant , et là dans ce groupe la phrase que j’ai mis en avant  :  » Il est toujours temps de compter sur le pire , lui ne nous a jamais deçu . »

Une fois que tu as pris ça en considération ce n’est pas que négatif ça a aussi un cote libérateur , tu te dis il ne peut rien t’arriver d’affreux .Je suis pessimiste impliqué, si je peux faire changer des choses j’essaye de le faire à mon niveau.

 

Pourquoi le Francais ? Ecoute beaucoup de chansons francaises ? J’ai cité ces influences Dominique A ? Timbre timbre, Bashung ? Est-ce des artistes que tu écoutes fréquemment ?

J’écoute 70 % de chanson anglophone et 30 % de chanson française.  Je n’estime pas  beaucoup la chanson française d’ aujourd’hui, il n’ y a pas grand chose qui m’excite, il y a des trucs par contre que je trouve fantastique. Je ne trouve pas beaucoup de juste milieu dans la chanson française. Pour moi c’est ou très naze ou très très  bien.Un des trucs qui m’embêtent quand  on me fait des comparaisons en français ce que il y a tellement peu de références. Autant Bashung est vraiment un gros morceau de ma vie musicale , Dominique A dans une moindre mesure même si il  y a des choses que j’aime énormément chez lui. Après  on m’a aussi très souvent comparé a Thiéfaine sauf que je n’ai aucun album de Thiéfaine à la maison , c’est pas trop mon kif.

J’écris très peu en Anglais , je vois pas trop l’intérêt en fait . Je ne suis  pas anglais.

Je trouve que le français est extremement difficile à faire sonner c’est très dur  mais je trouve  que c’est beaucoup plus amusant,

Pourquoi ce titre de groupe HECTORY ?

Ce n’est pas un nom de groupe mais un nom de « moi même ».

Mon arrière grand père  s’appelait Hector  et moi je m’appelle Gregory et on a  fait la contraction et donc ça donne HECTORY . Ce n’est pas  au départ  un projet de groupe , ce sont mes chansons. L’album  je l’ai enregistré tout seul avec un producteur  artistique .  C’est ensuite que j’ai fait  venir des musiciens  pour jouer avec moi.

HECTORY c’est parce que mon arrière grand père était cowboy  dans le Nebraska, fin des années 1900, après il a épousé une bretonne et s’est installé en France.

J’ ai ses éperons dans le salon de ma mère et c’ est une légende familiale.  et comme j’écoute beaucoup de musique américaine, et de blues,  Je me suis posé la question de la transmission , de ce que tu gardes de ta famille. Que garde tu d’un arrière grand père ou d’un arrière arrière grand père? La question de l’ascendance ressort beaucoup pour moi.

 

 

Tu as donc sorti fin novembre cet album,le 21 novembre , « La gloire des Faisants. ».

Pourquoi ce titre? 

Dans « La gloire des faisants, »  le mot important c’est « faisants ». Ça part en fait d’un jeu de mots avec faisan donc l’oiseau lâché  dans la nature pour chasser ,  et faisants avec un t donc la gloire de ceux qui font ! Donc ça n’a rien a voir avec faisan l’oiseau gibier !Et puis  troisième signification , « La gloire des faisants : La gloire des faits. 

Cela me fait beaucoup rire, et même lorsque j’envoie des message aux gens qui ont acheté le disque ou dans la newsletter, je mets toujours un rapport avec le faisan l’animal ( par ex la chausse aux faisants ) . et les gens me corrigent en me disant c’est un faute d’orthographe !

Qui a fait la couverture de l’EP ?

Cette photo c’est plutôt une fumée en  fait !   C’est Maud MODJO l’artiste, au départ la  fumée était noire mais elle a fini  par être verte car ça allait mieux avec la pochette comme on la voulait au départ. Et puis Eric IMBAULT a trouvé dans ses photos une image de tronc d’arbre . Une image incroyable et c’est vrai que quand tu les mets à cote tu as vraiment l’impression que l’un est le dessin de l’autre alors que pas du tout et je trouvais que c’ était absolument génial.

 

Où l’a tu enregistré ?

Dans trois endroits différents ! Déjà  dans la maison des mes parents, ma mère est partie s’installer en Bretagne , et  à la mort de mon père on a vendu la maison dans lequel on a passé toute notre enfance . La maison a été mise en vente, on pensait qu’elle ne serait vendue que  dans quelques années , mais au bout de trois jours  quelqu’un est   venu pour acheter la maison., et juste avant la mise en vente, on avait installé tout le studio.

Du coup on a enregistré l’album dans cette maison, c’est la dernière chose qu’on y est faite. On a enregistré  ça en quinze jours c’était en même temps une superbe façon de dire au revoir a la maison dans laquelle on avait grandit.

Après j’ai fini l’enregistrement chez moi dans mon appart Rue de la  porte de la monnaie à Bordeaux , d’ou le bruit des voitures qu’on entend de temps en temps sur les morceaux , et puis chez Stéphane là où on a fait le premier concert où tu es venue en mars.

On a enregistré l’album  sur trois endroits différents sur trois mois.

On a commence l’enregistrement au mois d’avril, on a fait d’autres prises au mois de juin, et le dernier morceau de l’album qui s’appelle « Sous le monde »,  je l’ai enregistré tout seul chez moi en deux heures un lundi matin du mois de juillet.

 

Va t-il bientôt sortir en vinyle ?

C’est excessivement  une question budgétaire, donc ça dépend en fait de combien j’en  vends. Aujourd’hui c’est pas encore gagné . Comme j’ai l’esprit très contrariant je n’ai pas voulu faire un crowfunding , et aujourd’hui je le paye  un petit peu .. Car avec un crowfunding tu es toujours certain d’avoir une petite marge. mais je suis me suis aperçu qu’acheter un disque ça ne se fait plus . Autant tout le monde est prêt a mettre 10, ou 20 balles dans un crowfunding pour  financer un disque qu’ils ne verront peut être jamais , autant acheter un disque en se disant super je vais me payer un disque ça ne se fait plus.  Je suis assez supris de ca.

Après le format vinyle est non seulement plus cher mais beaucoup moins rentable aussi.C’est plus rentable faire 500 cds et d’en vendre 50 , que de faire 200 vinyles et de les vendre.

Où peux t-on se procurer ce CD ?

Sur Bandcamp ,  on peut le télécharger,  et on peut l’acheter en physique et bientôt chez  TOTAL HEAVEN.

J’ai vu que tu t’étais associé à un autre musicien bordelais jean Luc Beduchaud que j’avais déja interviewé pour Virginia Klemm, comment vous êtes vous rencontrés?

Virginia Klemm c’est en stand by pour lui,  Pour l’instant il est dans Hectory et comme il bosse a côté, il a pas un temps infini. On se connait depuis presque 20 ans, c’est un vieux pote. En fait il avait un groupe à Bordeaux, j’avais aussi un groupe sur Bordeaux , et on a partagé la scène plein de fois ensemble, on s’entendait plutôt bien. Et puis petit a petit il  nous est arrivé les mêmes choses en même temps, on a sorti un album a presque un an d’intervalle , on a eu les mêmes galères. On a été collocs pendant 3 ans , on est vraiment très très potes.

Au départ je voulais vraiment fonder un groupe tout seul , je voulais monter sur scène tout seul et puis très vite je me suis rendu compte qu’avec l’album qu’on avait fait, le défendre  que tout seul ça allait peut être un peu desservir le projet.

J’ai trouvé un batteur complètement dingue et génial c’est Eric IMBAULT le réalisateur qui me la fait rencontre c’était un pote à  lui. Il a adhéré au projet direct. Je ne voulais pas de batterie au départ, et donc je lui ai  demandé de faire des trucs complètement improbables sur sa batterie  ! Un jour il nous a même déterré un tambour de machine à laver qu’il avait dans son jardin et depuis on sen sert toujours.. J’ai trouvé le batteur de mes rêves  je suis ravi .

 Je ne voulais pas un groupe normal au départ, j’ai vraiment tout fait pour trouver des musiciens « bizarres » , et Jean Luc fait de la basse, du piano, de la guitare. Il est musicien avant d’être instrumentiste. Je cherchai pas un niveau  technique génial sauf peut être a la batterie et  Jean Luc savait faire plein de choses même chanter.

Comment se passe l’écriture et la composition des morceaux ? Tu as déja les textes avant la mélodie ou est ce l’inverse?

C’est hyper variable, j’ai pas de recettes.Il y a par exemple , un morceau avec des tambourins et des percussions où j’ai posé le texte je ne l’ai jamais écrit c’était improvisé ! J’ai fait une prise , je l’ai amené à  Stéphane qui fait la production du disque et qui m’a dit on la prend, on a pas bougé une virgule .

Sur la dernière chanson du disque j’avais un riff de guitare qui trainait un weekend et le lundi matin j’ai écrit un texte en 20 min que  je n ‘ai pas retouché.

Et puis à côté de ça il  y a des textes qui traînent depuis 20 ans, c’est hyper variable. Après je retravaille la plus part des chansons avec quelqu’un , avec Daniel  Burkhart qui au studio Cryogene à Bègles , et lui m’a  beaucoup aidé dans le songwriting .

Mon but principal  est d’arriver à faire sonner le français. c’est très difficile quand tu l’a écrit toi même. Bouger une virgule ça fait mal. Des fois j’ai des textes que j’ai du réecrire peut être 30 fois.

 

Un coup de coeur de la scene musicale bordelaise?

J’aimais  beaucoup Virginia Klemm, sans parti pris, c’était un meilleur groupe de la scène rock bordelaise.

Récemment j’ai vu Docteur Culotte  en concert acoustique en appart , j’aime beaucoup aussi ALIZON qui  a une voix un peu à la Joan BAEZ bordelaise  mais avec une personnalité hyper atypiqu,  très décalée. et JACH ERNEST, homme à tout faire ,ce mec a un talent dingue.

Une salle où tu aimerais particulièrement jouer?

J’adorerai jouer à l’Olympia pour avoir mon nom sur les néons ça serait le grand kiff ! J’aime bien les endroits bizarres, qui m’étonnent  !  Par ex La  Luna Negra à Bayonne qui a fermé depuis, ou le  café « Le bout  du monde » en suisse, un endroit que j’ai adoré aussi.

J’aime autant jouer devant 50 personnes dans un endroit atypique que dans  une salle bien équipée.

Ah oui et s’il faut retenir une salle pour son catering , le meilleur catering de Bordeaux c’est le Krakatoa !Il faut que ça se sache! 

Le meilleur souvenir de scène en tant qu’HECTORY ?

Le premier concert , celui en appartement où tu étais présente ! 

Sinon le dernier concert était fabuleux aussi !  C’était la première partie de Bertrand BELIN où je lisais des textes avec Maud MODJO, l’artiste qui a fait une partie de la pochette et  qui peignait en direct ce soir la. Je disais deux textes et je chantais une chanson .

Le public de   350  personnes a  gardé un silence total pendant 15 min le temps de notre prestation, c’était fou.

Ton prochain concert ?

Le 21 janvier pour le festival  Bordeaux Rock, on va jouer dans un bar de St michel  à Bordeaux qui s’appelle Quartier libre.je vais jouer avec ALIZON.

 

Ton morceau fétiche hors composition ?

J’hésite entre 3 chansons !  Venus in furs du VELVET UNDERGROUN, Les Tuileries de Colette Magny, et il y a une chanson que j’ai découverte il n’ y a pas très longtemps,  qui m’obsède et que je vais d’ailleurs reprendre bientôt , c’est un scoop ! Il s’agit de  No one is waiting for me d’un chanteur qui s’appelle , DION chanteur des années 60.

Quels sont tes projets pour le groupe à court et à moyen terme? Un autre album ?

Pour HECTORY la sortie de l’album qu’on continue à défendre !  On va surement faire une release party à  Bordeaux à un moment,  car comme j’aime bien tout faire à l’envers , on a commencé  à faire  une sortie de l’album dans les Landes en novembre.

On travaille à un set acoustique ou semi acoustique notamment pour faire des concerts en appart car on aime vraiment beaucoup ça, et un deuxième clip est en préparation .

Fender ou Gibson?

Pour les guitares électriques plutôt Fender  mais  pour les guitares Folk , je suis Gibson de loin , J’ai une Folk Gibson, que je vénère c’est la guitare de mes rêves , j’aurai aussi beaucoup aimé te dire Rickenbacker aussi mais je n ‘en ai pas …un jour elle sera mienne.

Le mot de la fin ?

Faire.

 

N’hésitez pas à retrouver HECTORY sur BANDCAMP, son  SITE, et  sur YOU TUBE.

Clara

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s