STUDIO 69


La première interview de 2013, c’est le groupe parisien de STUDIO 69 qui l’a décroché.

Image

Pour écouter  c’est par ici https://soundcloud.com/studio69

Un groupe de blues rock Parisien, dont les influences (the doors, jimi hendrix, 13th floor elevators, led zep, the black keys, deep purple, bb king, muddy, Wolf, hooker, rolling stones, canned heat, bashung, gainsbourg..) ne pouvaient que me plaire.

J’ai attendu l’interview complétée longtemps dans ma boite mail, jusqu’à ce qu’hier soir je reçoive un email  d’un certain tib bocker « interview de Bâtards ». L’objet du mail fort alléchant, je recevais ceci. Merci les mecs.

Bonjour Studio 69

Le nom de votre groupe avec ce chiffre symbolique requiert quelques explications. Qui a choisi ce nom de groupe ? Pourquoi ?

 Tib Bocker : C’est avec Mr Moon et l’As de pique qu’on a choisit ça.L’origine doit rester secrete, C’est comme le goût nouveau du dernier Hollywood Chewing gum « Hollywood Style Mega Mystery ».Ce qu’il faut savoir c’est qu’on a faillit s’appeler, Major douglas (au caramel) et bien d’autres que j’ai oublié.

Moon : On avait pensé à KETCHUP/MOUTARDE ou à la variante KETCHUP/POMME FRITES.

Tu peux nous appeler les stud’ si tu veux, c’est plus court.

Comment vous êtes vous rencontres ? Expliquez nous les différentes étapes du groupe depuis sa création il y a quelques années.

 (Alors là il faut bien s’accrocher …)

Alexandre : Pour ma part cela ne fait vraiment pas longtemps que je suis dans le groupe, on se connaissait déjà un peu avant !

Tib Bocker : J’ai rencontré Mister Moon au collège, il a cassé un portable et j’ai été accusé de ce vandalisme. Il peut dire le contraire je sais que c’est lui et qu’il était dans le gang adverse. Puis on a sympathisé en troisième en jouant à « Jacques a dit » dans les vestiaires. A l’époque on était plutôt évolués.

Bref, une fois plus vieux et moins intelligents on s’est revu dans une soirée.Il m’a dit je fais de la batterie je lui ai répondu que je faisais de la guitare. On a commencé à jouer à deux en s’appelant « Les portes », puis on nous a dit un jour « il faut faire des concerts les gars ».

Mister moon a inventé le morceau  « White spirit »qui est ensuite devenu « Lady Lady » alors on s’est renommé « White Spirit ».

On a trouvé un bassiste sur le net qu’on surnommait Joe, même quand il était là il nous manquait. Quentin s’est ensuite mit à l’orgue, du coup on a du trouver un autre batteur. Ce qui est amusant c’est que pendant ce temps là, Alexandre commençait la batterie au même endroit où on répétait. Un soir on s’est retrouvé à trois, Alexandre à la batterie, Moon à l’orgue et moi à la guitare et c’est Alexandre qui a joué le riff de batterie de « Lady lady ».

On aurait pu le garder à la batterie, mais on avait déjà un autre batteur, un gars qui venait en kimono aux concerts.Au final, même si j’étais ceinture marron et Mr Moon ceinture en cuir, on a fini par le virer. On a trouvé un autre batteur, qui était plutôt bon, mais il a fini par devenir guitariste chanteur dans un autre groupe.

Bref grosse période sans batteur, entre temps j’avais rencontré Simon dit l’as de pique en cours. Je lui parlais musique, il me parlait musique. Un jour je lui ai dit « vient à la batterie dans le groupe ». Et c’est là l’arrivée de Simon, qui au passage ne savait pas vraiment jouer des baguettes.

Au bout d’à peine deux mois de batterie, on lui a fait faire un concert, c’est le début de la coutume du café avant le concert. Il faut dire, quand on joue à une heure du matin et qu’on commence à se chauffer vers 20h, un petit café ne fait pas de mal, ou ne fait pas grand chose en fait, je ne sais pas.

Bref, Simon s’est vite amélioré et Joe qu’on oubliait peu à peu à décider de partir vivre au pays des Kiwis.

Du coup, il fallait retrouver un autre bassiste et en même temps c’est là que le changement de nom du groupe est arrivé. Histoire de faire une dynamique un peu, marquer un changement, un renouveau.

Finalement on trouve un bassiste, il jouait dans le groupe du second batteur, celui qui a monté son groupe pour être guitariste chanteur. Il faut suivre un peu, on aime bien les trucs qui se mélangent et tout.

Mais après deux concerts il décide de partir quelques mois en Pologne. A croire de jouer avec nous donne envie de voyager.

Bref, en panne de bassiste et une date de prévue, on se disait qu’on allait jouer sans bassiste pour voir. Il faut dire, un live des black keys au zenith ça peut convaincre de jouer sans bassiste.

Mais un jour où le soleil me caressait la bosse, je vis Alexandre jouer de la guitare. Je me suis dit « bougre, il doit surement savoir jouer de la basse ». Je lui demandé, il a dit oui, on a dit oui.

Et c’est là qu’Alexandre rentre dans le groupe. Depuis on a fait quelques concerts, on s’y est bien marré et maintenant on décide d’enregistrer un peu.

Moon: Tu as oublié de dire que lorsque je t’ai rencontré, tu portais souvent un marcel bleu et blanc puis tu étais très musclé.

Image

En regardant vos visuels sur Facebook, en ecoutant vos sons sur soundcloud vous semblez tres pris dans cet univers psychedelique !Années 60 70 assez yéyé avec un orgue tres présent, en mêlant blues et rock en meme temps.

Pourquoi cette période vous inspire telle autant ?

Alexandre : C’est pour moi un échappatoire un grand plaisir et c’est tout simplement jouissif, c’est une musique que j’apprécie beaucoup à jouer et à écouter.

Tib Bocker : Alors premièrement on est pas yéyé. Et deuxièmement on fait du rock du blues et aussi du reggae et du jazz.

On y est pour rien si on est années 60 70, nous on joue ce qu’on sait jouer et ce qui nous vient. La seule reprise qu’on fait c’est « I shot the sheriff « de Marley. Je pense juste qu’on a une façon de travailler et peut être de jouer plus « free » que les groupes types années « 2010′ ». On peut dire qu’on fait de la musique libre, on fait de la musique noire.

Simon : Ce sont des années particulières avec un son beaucoup moins propres et nivelé qu’aujourd’hui, avec des inspirations qui venaient de pas mal de style de musique en même temps. Comme vient de dire Tib , c’est l’esprit libre que l’on vient jouer ensemble, que l’on vient s’exprimer ensemble et malgré les différents langage rock, blues, reggae, funk, on parvient toujours à s’évader et prendre un maximum de plaisir.

Comment se passe le travail de composition et d’écriture au sein du groupe?

 Tib Bocker : On fait des jams à chaque répétition et quand il y a une date de concert qui approche on se met la pression et on essaye d’écrire un semblant de structure à nos jams. Alors à force, il y a des morceaux qui sont restés.

Faites vous beaucoup de repétitions ? Avez-vous un local ou répétez vous chez vous ?

Alexandre : Quasiment tous les week-ends, On répète chez tib

Tib Bocker : Voilà et parfois on fait des trucs à deux avec Simon. C’est fou ce qu’il sait faire avec ses baguettes.

Le boulanger du coin : Moi aussi elles sont bonnes mes baguettes

Faites vous beaucoup de concerts ? Le dernier que vous avez fait ? C’était ou et quand ?Quels sont vos concerts a venir ?

Vous êtes bases a Paris ! Avez-vous tourné en province ?

Tib Bocker : On fait des concerts, beaucoup je dirai pas. Le dernier c’était au Truskel en décembre là on est en janvier, alors ça commence à remonter un peu.

Niveau management on est mauvais, on ne démarche pas trop ni rien, mais ça fait partie des bonnes résolutions. Du coup, on a pas de concerts à venir.

Simon : C’est un peu la période de reflexion/hibernation actuellement , mais la plus part du temps c’est Tib qui trouve les bons plans pour les concerts , ca doit être grâce à son Master de Management. Sinon dès qu’on prend date on est toujours tous motivé et rassemblé pour préparer au mieux le concert.

Les concerts où vous êtes déjà allés ?

Alexandre : Wouah j’aime beaucoup les concerts je me lâche dessus. Le dernier que je suis allé voir c’est Motorhead .

Tib Bocker : Ouai je vais citer les plus gros Ac/dc, eric clapton, zz top, jack white, black keys, the animals (ouai il restait que le batteur mais ils s’appellent toujours comme ça) et un truc en hommage à rory gallagher qui était cool.

Moon: Jack White et Les Black Keys étaient top. Sinon le dernier c’était Florence and The machine, elle est cool cette fille.

Simon : Fear Factory et Devin TOwnsend pour ma part et c’était excellent ca donne envie de tout envoyer sur scène

Dernier cd achete ou telechargé ?

Alexandre : The black keys Attack & Release

Tib Bocker : A l’époque je les volais des CDs chez Virgin, mais maintenant je regrette.. J’ai acheté valley of neptune d’Hendrix pour pouvoir l’écouter dans ma voiture.

Moon: Un album de Metronomy et il n’est pas dingue…

Simon : Un bon vieux « Alice in Chains » et puis je me suis lancé sur du Avishai cohen

Avez-vous déjà enregistre un EP ? Est ce en projet ? 

Tib Bocker : OP pour un EP. ou pas EP.

On ne vise pas vraiment un EP, on enregistre des trucs au compte goutte qu’on distribue comme ça sur le net via soundcloud et bientot youtube. C’est de la musique libre quoi.

Quel est votre morceau fétiche hors composition ?

 

Tib Bocker : Cuir moustache, on fait des jams en reprenant Ganja Gun, mais les accords et la rythmique changent à chaque fois. (attention elle n’est pas de bob marley)

Moon : « Gloria » Them

Simon : « La banane des gens heureux »

Parlez nous de vos projets à court et moyen terme ?

 Tib Bocker : Moi je veux acheter une petite maison en viager libre et pouvoir m’y caler avec la communauté pour jouer Ganja Gun en boucle. Sinon, continuer d’enregistrer et signer chez EMI ou Warner hihi.

 Fender ou Gibson ?

 Alexandre : Les deux !

Tib Bocker : Une stratocaster une télécaster un fender deluxe. Moi je dis, Fender est bon pour la santé.

Moon: Je sais pas, ça dépend du moment de la journée. C’est comme choisir entre le pop corn sucré ou le pop corn salé.

Simon : Une préférence pour Gibson, son rôle est magnifique dans le patriot

Le mot de la fin

 Tib Bocker :

Mon amour a les cheveux bouclés

Elle chante toute la journée

Elle chante pour oublier

Qu’elle ne sait plus où aller.

Mon amour m’est séparé

Par une ville d’acier

Elle chante pour m’appeler

Je ne peux traverser.

Mon amour a les ailes coupées

Elle n’a pas respecté

Le pacte qu’elle a passé

Avec notre père sacré.

Mon amour est fatigué

D’essayer de s’envoler

Elle finit par arrêter

Pour s’asseoir à jamais.

Mon amour a les cheveux bouclés

Je ne pourrai plus les toucher

Ne plus jamais respirer

L’odeur d’une femme bouclée.

Simon : Adoptez Moi …

Moon: Bisou

Clara.

Publicités

Une réflexion sur “STUDIO 69

  1. J’ai bien aime votre soundcloud et l’interview est très sympa! Bravo a vous, continuez comme ça !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s