THE 666 REVELATION


Samedi 2 avril  2011.Pub Charles Dickens , 15H30, 25 degrès dehors. des bières et des fraises tagada …Rendez vous avec deux filles rock n roll !

Pour parler de leur groupe THE 666 REVELATION,Groupe de Rock Garage Germano -Bordelais composé de :

Léo: guitare ( ex Tiny Terrors),
Nathanaël: clavier + chant
Gert: batterie ( ex Osso Bucco, ex Mona Lisa Overdrive),
Seb: guitare+ chant ( Sweat Baby Sweat, Spudgun)
Lilian: basse ( ancien Good Peace)

http://www.myspace.com/666revelation


Bonjour , les filles comment allez vous ?

Nathanaelle : Très bien, il fait beau, je viens de voir un super concert : Sweat Baby Sweat.(en concert l’apres midi sur la place saint projet à bordeaux)

En écoutant les 3 titres de votre myspace, on est pris par ce son garage , brut qui ravit nos oreilles.Comment qualifierai vous votre musique ?

Léo: Un mélange entre garage, un petit côté psyché,  et on aime bien apporter un morceau un côté un peu plus disco rock, un peu plus dansant.On ne définit pas trop notre style, on a des influences assez marquées (black keys, dead weather…), et nous jouons de facon spontanée et on ne reflechit pas en fin de compte sur le style.

Nathanaelle Chacun emmene un petit plus ,on part sur une note , ça va devenir completement autre chose  et au final chacun y trouve ses marques , moi je dirai plutot du rock joyeux !(rires)

Pourquoi ce nom de groupe ? Et cette référence assez sombre à satan , l’apocalypse etc..

Léo : On a  cherché un nom amusant pour le groupe, et pourquoi pas partir sur un nom un peu décalé, avec des mots qui se completent.Dans la musique qu’on écoute , ya toujours un côté un peu » black « ,(par ex : Black Rebel Motorcycle Club),avec un côté soul, lanscinant, un peu dark.Donc au départ on a pensé à ça puis on s’est dit qu’on voulait un truc par deux , puis on écoutait Black box revelation, ça nous a amené Revelation puis voilà !

Vous venez de plusieurs groupes, pouvez vous nous en dire un peu plus sur l’histoire du groupe  The 666 revelation ?Comment vous vous êtes rencontrés ? Quand ?

Nathanaelle : On va commencer par Sebastien (basse + chant ) et Léo qui se sont rencontrés il y a 9 ans !

Léo: Sebastien a toujours fait de la musique et donc c’est comme ça que moi j’ai été un peu initié niveau musical . Moi vers l’âge de 20 ans    j’ai commencé à faire de la gratte, je suis partie toute seule à l’étranger, je me suis acheté ma guitare et quand je suis revenue je m’y suis vraiment mise.J’ai eu plusieurs groupes, puis j’ai eu un autre groupe qui s’appellait  The Tiny Terrors, dans l’esprit garage. Seb a plusieurs groupes, dont un qui s’appele Spotgun , ça fait 8ans qu’ils sont ensemble , puis S,weat Baby Sweat depuis 4, 5 ans.Du coup, quand moi j’ai arrêté Tiny Terrors , j’avais une envie précise de ce que je voulais, un truc hyper facile comme ça, très rock garage.

J’avais proposé l’idée a Seb et du coup ça a germé, au départ on voulait faire un duo. Mais on a cherché un batteur via Facebook, on a rencontré notre batteur qui s’appelle Gert (ancien batteur de Osso Bucco et de Marie Douleur ).On a a fait un premier essai, ça a vachement bien collé !Donc  c’était génial !

Mais en fait quand j’étais avec Tiny Terrors, on avait rencontré le programmateur de Musicalarue et on était programmés à Musicalarue et ya eu des soucis dans le groupe qui ont fait qu’on pas pu y jouer et moi a ce moment là j’ai quitté le groupe .Et ce programmateur là , m’a dit qu’il connaissait une fille qui cherchait un groupe ! On l’a rencontré, c’était Natanaelle !

Du coup on a discuté , ça a collé de suite au niveau des influences.

Nathanaelle :En premier , ça collait beaucoup humainement, car je pense que  un groupe  qui marche c’est un groupe qui s’entend bien et où on s’inspire un peu  les uns des autres et pour nous ça a été tout de suite la même longueur d’ondes. J’avais vraiment envie de les connaitre, Moi ça faisait 4,5 ans que j’étais en France car avant j’étais en Allemagne, et j’avais un groupe avec influences des années 80. Donc je les ai rencontré tous les deux et au début ils étaient pas encore très surs, ils voulaient plutôt rester sur un trio.Le projet commençait à germer, et puis vraiment une fois ils m’ont « eu » !

Léo : Vas y raconte ! (rires)

Nathanaelle : Alors en fait moi je suis chanteuse, je joue un peu de guitare à la maison mais je suis chanteuse avant tout, j’ai fait un peu de piano étant jeune mais c’est tout ! Et j’ai eu le « malheur » de l’avoir dit à Léo !En fait je suis venue pour faire les voix sur une chanson de Sweat Baby Sweat.Ca allait très bien , puis Léo arrive et me dis « tiens on fait la repet de 666 revelation , ta qu’a voir ce qu’on fait ! »Donc moi jy suis allée , elle m’a mis un clavier  dans les mains , j’ai fais deux notes ça leur a plut. Je me suis dit qu’avec un peu de chance ça devrait aller ! rires .Puis voila depuis septembre, le groupe a vraiment commencé !

Pour l’alternance des voix  pour le chant, comment vous decidez vous sur les chansons ?

Nathanaelle : Quand il y en a un qui le sent, c’est pas bien defini encore.Cela depend si il y a du piano sur les chansons car je me sens pas assez douée pour faire du piano et chanter en même temps.

Léo : Seb  va passer de la basse à la guitare,et nous avons rencontré Lilian qui prendra la basse.Donc à cinq nous avons trouvé notre equilibre ! On voulait partir au départ sur quelque chose de simple et efficace, pas forcément trop de technique.

Nathanaelle : On a tous un peu le même etat d’esprit, la même facon de fonctionner. A cinq, l’équilibre est parfait.

Parlons du travail de composition et d’écriture au sein du groupe. Qui écrit principaement les textes?

Nathanaelle :  Alors c’est celui qui chante qui écrit ses textes .

Léo : Normalement Seb le fait juste avant l’enregistrement !(rires)

Nathanaelle : On chante en yaourt au début , puis chacun écrit ses textes à sa façon.La chanson qui vient de sortir sur  notre My Space qui s’appelle « Virtual Land »  c’était une histoire personnelle ! A la suite d’une conversation sur Facebook, avec quelqu’un que j’ai pas vu depuis longtemps et qui me dit « de toute façon les seuls amis que j’ai sont des amis facebook ».Donc j’ai fait un peu un texte sur cette addiction de Facebook.

Sur le prochain texte d’une chanson qui est pas sortie encore, je l’ai fait sur quelqu’un que je déteste ! (rires). Ça permet de se lâcher un peu quoi .

Léo : Moi des fois j’aide un peu Seb à faire des textes, car ayant vécu à l’étranger pendant deux ans j’arrive un petit peu à me débrouiller niveau anglais. »Let me go » , c’est un peu une histoire d’une fille accaparée à son mec qui ne le laisse pas faire tout ce qu’il veut ..

L’inspiration vient au vécu donc !

Léo : Oui voila , après en repet chacun emmene un riff, ou un truc au piano par Nathanelle. On essaye d’être bien calé pour les futurs concerts à cinq et avoir un set carré! Mais aussi pour l’album !

Parlons de la scène.Votre groupe est jeune, vous tournez déjà beaucoup !Pensez vous que la popularité engrangée par vos anciens groupes vous ramène beaucoup de public et vous donne un coup de pouce pour vous faire connaitre plus vite sur Bordeaux?

Léo : Le milieu du rock bordelais est assez petit c’est vrai, tout le monde se connait.Par l’intermédiaire de mon ancien groupe , celui actuel de Seb , et de Gert aussi, c’est vrai que l’on connait des gens assez différents.On va pas mal à des concerts, on fait parti ausi d’une association qui s’appelle L’ESTRAN, qui organise des concerts.

Nathanelle : Ça peut aider mais je pense que dans la durée, non .Il y a des groupes qui par contact vont aller jouer sur des grandes scènes etc …mais finalement ce qui est important c’est avoir une musique avec une énergie de groupe où on s’entend bien !Dans la durée ce qui est très important, je pense c’est la sympathie d’un groupe, on a rencontré un groupe de Paris en faisant leur première partie qui nous disait que pour eux c’était important de jouer avec des groupes qui s’entendent bien ,sympathiques.Si t’as des groupes qui sont supers mais qui sont des vrais cons derrière ça marchera pas.

Léo : En organisant des concerts avec notre association L’ESTRAN , on se rend compte aussi du travail qu’il y a derriere et c’est important pour nous de remercier vachement les gens qui nous programment ou les gens qui viennent .

Le dernier concert que vous avez fait ?

Léo : Au st ex , pour Allez les filles. On nous appelé le matin à 9h30, pour le soir.On avait pas répété depuis deux semaines , car on avait enchainé des concerts !C’était pas prévu, c’était marrant !

Le dernier concert où vous êtes allés ?

Nathanaelle : Sweat baby Sweat à 14h place st projet tout à l’heure !

Parlons de l’EP à sortir bientôt !

Léo : Il y aura entre 5 et 7 titres, nous sommes en train de voir la sélection que nous allons faire.On a tout enregistré, on est à l’étape du mix.Demain nous allons faire les photos !Avec un pote à nous, dans un château !Notre EP sortira dans un format ouvert en carton , avec un visuel noir et blanc un peu vintage.Le photoshoot sera des mise en scènes…quelques poses.Le disque sortira sur DB’s records.

Il sortira en fin de compte en juin.

Comment se passent les répétitions ?Avez vous un local ?

Léo : Le local s’appelle L’ESTRAN  à st médard en Jalles, à 15 min à pied du centre..L’ESTRAN est une association mais ya pas mal de trucs . Expositions, théâtre, jeux de rôles, c’est aussi un lieu où les jeunes peuvent rester , avoir un moment à eux pour regarder la télé, jouer aux jeux vidéos etc..

Nous ce qu’on demande en échange, c’est que les gens soient investis, pas que une attitude de consommation, mais un échange.

Fender ou Gibson?

Léo : Fender à fond, j’aime le côté claquant, présent.J’ai une jaguar et une telecaster.

Nathanaelle : Moi aussi j’adore Fender, le son clair,précis, aigu.

Votre chanson fêtiche ?(hors de vos compositions)

Léo : THE SHOES featuring Esser >>Stay the Same.

Nathanaelle : ça depend des moments, mais tout les Black Keys !

Vos prochaines dates ?

Léo : 22 avril au Chicho

6 mai à la Mac

et autres dates sur le myspace !

Le mot de la fin !

Léo : Merci  !

Nathanaelle : Merci pour tes fraises tagada !!!

Merci à vous deux !


Clara.

Une réflexion sur “THE 666 REVELATION

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s