La mélodie du Vendredi [Episode 16]


THE POLICE est un groupe de rock anglais formé en 1977, issu de la génération new wave, post punk avec Stewart Copeland à la batterie, Sting au chant et à la basse et Andy Summers à la guitare .

Le groupe a été très populaire vers la fin des années 1970 et au début des années 1980.

C’est par ce morceau que Police s’est fait connaître, car avant même si leur style punk rock avait du succès dans les bars, ils n’arrivaient pas à démarcher les maisons de disques.

La chanson connaît un succès colossal même si elle  n’a pas marché lors de sa première sortie mais a fait l’objet de plus de promotion en avril 1979 lorsqu’elle a été intégrée à l’album « Outlandos d’Amour ».

Sting  a écrit cette chanson à Paris en octobre 1977, inspiré par les prostituées qu’il voyait près de l’hôtel minable du groupe qui jouait à l’époque au « Nashville club »

Le titre de la chanson vient du nom de l’héroïne de la pièce « Cyrano de Bergerac« , lu sur une vieille affiche accrochée dans le foyer de l’hôtel.

Sting avait à l’origine conçu la chanson comme une bossa nova, eh oui ! Mais il lui a finalement donner une forme rythmique finale en tango…

Elle a alors atteint la deuxième place des hit parades anglais et 32e aux États-Unis.

Sauf que l’Angleterre puritaine de l’époque a un petit problème avec les paroles, choquée par cette histoire d’amour pour les péripatéticiennes françaises …

La pochette a posé aussi problème car on y voyait une poitrine généreuse… Les anglais lèveront enfin la censure grâce au succès aux Etats-Unis mais à une condition : cacher  l »élément tabou  par un fond noir…

Pour la petite info, si vous écoutez attentivement le début de Roxanne ,(dans la version audio) on entend un bref accord de piano, puis le rire de Sting…qui n’était pas du tout prévu dans la chanson originale… !  Et oui, lors de l’enregistrement de la partie chantée, Sting venait de passer une nuit blanche, et eut un gros coup de fatigue.  Il voulut s’asseoir sur le piano derrière lui, pensant que le couvercle était rabattu … et bien non. Se rendant compte de ce qu’il venait de faire, il rit – et c’est ce rire que l’on entend au début de la chanson.Le groupe garda ce petit passage…

Voici un live de 1980 ..

Clara.

3 réflexions sur “La mélodie du Vendredi [Episode 16]

  1. excellente la p’tit info du piano… tu as étudié la bio par coeur ?? Police et la France, ce n’est pas seulement l’épisode du Nashville Club à Paris, sur le 1er line up avant Stewart Copeland, C T un français qui assurait la partie guitare: Henry Padovani ! Puis le corse a quiité le groupe pour fonder Wayne County & the Electric Chairs, quant à Police, la suite on la connais…

  2. ahh non mais je me suis renseignée 🙂
    Oui je sais que le premier batteur n’a pas duré longtemps … mais je ne savais pas ce qu’il était devenu 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s